AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Où l'on verra le Steampunk expliqué et commenté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Big Brother
Oeil qui voit Tout
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Partout
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Où l'on verra le Steampunk expliqué et commenté.   Sam 12 Mai - 12:32

Mais c'est quoi le steampunk?????????????
Entends-je hurler régulièrement dans ma parfaite et infaillible oreille.
En fait vous êtes tous des "monsieur Jourdain", vous connaissez le steam sans le savoir.
Vous avez lu ou vu du Jules Verne? Vous avez biberonné du Mystères de l'Ouest? Voilà un bon début.
Bien que Jules Verne ne soit pas à proprement parler un auteur steampunk, qui est un courant assez moderne, son monde n'en pose pas moins les bases.
Je vous conseille à tous l'excellent article de Wikipedia sur le sujet.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Steampunk
Pour paraphraser l'auteur, imaginez un monde ressemblant fortement ou étant carrément la deuxième partie du XIXe siècle. Le futur peut aussi en être le cadre, sauf que la technologie vapeur y a tellement évolué que l'électricité et l'informatique ne verront jamais le jour.
Je sais c'est dur à envisager pour les nombreux geeks, dont je ne fais absolument pas partie, qui verront ce message...
Pas de pétrole, pas de plastique, rien que des matériaux naturels. Adieu les tuperware et les casimirs gonflables. Contrairement à ce que dit l'auteur sur wiki y a pas que le fer puddlé, le cuivre est trés hype aussi. Du moment qu'on a un supplément de gros boulons et de jets de vapeur on est proche de l'esthétique désirée.
Mais le steam c'est surtout une ambiance. Le XIXe n'est pas un choix innocent, c'est un moment où le monde a profondément changé. Donc le terme punk se réfère à la révolution industrielle, économique et sociale.
On est à une époque où l'on va passer d'une mentalité médiévalo-renaissante à celle du monde des affaires moderne entre autres. Les usines et le travail à la chaîne vont à la fois entrainer un fort exode rural et du coup un entassement des pauvres et de la misère en quartiers. Remember Whitechapel les loulous... Le corps de l'homme est encore plus considéré comme un outil-machine qu'auparavant. Enfin le corps des pauvres hein, faut pas déconner.
C'est réellement une charnière historique.
Donc en fait les univers steampunk sont souvent des dystopies, l'antithèse d'utopie, on est souvent dans des mondes un peu cracras(donc finalement collant à la réalité) que l'on critique. On y trouve d'ailleurs souvent un gouvernement éclairé mais complètement rigide et "totalitaire".
Imaginez que les usines commencent à pousser comme des champignons, pendant que des gens se battent encore en duel pour laver leur honneur. Qu'on donne des bals chez Sissi l'impératrice pendant que de petits David Copperfield (pas le magicien bande de nouilles) crèvent de faim dans les rues. Jack l'éventreur fait son sale boulot dans les ruelles de Londres et Hausmann créé les boulevards parisiens. Ludwig II de bavière battit le chateau de Neuschwanstein (qui a inspiré celui de Cendrillon, le truc avec des tours partout et des poinpointes bleues au sommet), et les premiers anarchistes font sauter des bombes avec plus ou moins de succés. Ah Ravachol...
C'est l'époque du roman d'aventure ou à épisodes genre "Où on verra le héros se faire bananer par le grand méchant"(le premier qui reprend ça texto sera envoyé en salle de torture), et les explorateurs ratissent la terra incognita (Henry Morton Stanley, David Livingstone, Richard Francis Burton mais non pas l'acteur!).
Pensez reine Victoria, vous savez la femme en forme de pudding et trééééés mal habillée. Pensez Sherlock Holmes, pensez Dracula mais en rajoutant des bagnoles à vapeur et plein d'inventions débiles. Toutes les inventions des Mystères de l'Ouest existent. Pensez au calculateur de Babbage, ancêtre lointain de l'ordinateur.
Pensez Art Nouveau, pensez Préraphaélites. Pensez tour Eiffel, pensez Nautilus, pensez Robur le conquérant dans sa machine céleste, pensez Zeppelin(le premier qui dit Led finira au tunnel des exils).
C'est un monde à la fois sombre, ça pollue les usines au charbon hein, et lumineux, ah la Bavière et ses petites chaumières croquignolettes.
Un monde cruel où les savants fous fleurissent, ainsi que les grands méchants. Mais attention le grand méchant l'a d'la classe! Jamais il ne vous backstabbera vilement, ça c'est un truc de petit malfrat. Lui il vous colera ligoté sur une table avec une hache géante montée sur balancier qui descend lentement vers vous. D'ailleurs dans son petit discours de victoire anticipée il vous dit même dans combien de temps elle va vous agrandir le nombril, puis il s'en va dans de grands effet de cape avec un rire satanique qui résonnera longtemps dans la pièce.
Ok c'est peu efficace et généralement ça foire, mais visuellement ça a du style quand même...
Vous voyez un peu mieux où je veux en venir là déja?
Oui? On continue alors.

Voici, en vrac et non exhaustive, une liste de machins conseillés que j'étofferai au fur et à mesure de mes trouvailles ou des votres si vous désirez les faire partager.

Livres :
Thomas Day L'Instinct de l'équarisseur
Tim Powers Les voies d'Anubis
Calvo Delius une chanson d'été
Colin Arcadia
Colin Dreamericana (j'en ai senti le parfum de la vodka mentholée)
Colin (one again more)& Gaborit Confessions d'un automate mangeur d'opium
Connie Willis Sans parler du chien (celui là j'ai ri à en avoir mal au bide)
Gibson & Sterling La Machine à différences.
Johann Heliot La Lune seule le sait (avec un supplément de petits hommes presque verts)
Johann Heliot La Lune n'est pas pour nous (la suite)
Thomas Hervet Jours de colère
Futurs antérieurs le recueil de nouvelle compilées par Daniel Riche
Barjavel Le Voyageur imprudent
Blaylock Homonculus
Pierre Pevel Les Enchantements d'Ambremer

Et juste pour vous mettre dans le bain relisez tout Jules Verne.
Et :
H.G. Wells La Machine à explorer le temps
Conan Doyle Le monde perdu
Paul d'Ivoi Corsaire Triplex
Et pi un ou deux Sherlock Holmes et un peu d'Edgard Poe pour l'ambiance.

BD :

Moore & O'Neill La ligue des gentlemen extaordinaires
Corbeyran & Moreno Le Régulateur
Corbeyran (y en a qui font des fixettes) et Cecil) Le Réseau Bombyce
Ayroles & Maïorana L'Ombre de l'échaffaud
Tardi Adèle Blanc-Sec
Tardi(the return) Le Démon des glaces
Stan & Vince Tarzan (totalement épuisé mais on en trouve d'occase)
Filippi & Liberge Les Corsaires d'Alcibiade

Films & Séries :

certains précités en roman ou BD
Caro & Jeunet La Cité des enfants Perdus (moi je trouve ça steam)
Les Mystères de l'Ouest. (oubliez Will Smith, atterrant, et regardez la grosse areignée mécanique et le Miguelito Lovelace de Kenneth Brannagh, sinon rerereregardez la série)
Captain sky and the world of tomorrow
Steamboy
Van Helsing
(proche par l'ambiance et le mélange des univers fantastiques)
Miasaki Le Chateau dans le ciel (rend assez bien le mélange sucré/horreur du Steam)

Jeux vidéos :

Myst, le jeu qui vous tord les neurones et où il ne se passe rien...


JDR :

Le merveilleux Castle Falkentsein(que je fais jouer donc c'est le plus beau jeu de le monde).L'univers ou l'Allemagne n'a chamais enfahi la Pafière... Des savants fous, des explorateurs, des bals, des faës(pas toujours sympa), des nains ignifugés et des dragons.
Le génialissime Deadlands. Du western spaghetti avec un supplément de tentacules, comme ils disent sur la couv. J'ai un souvenir ému de la mort tressautante et dans des jets de vapeur déchirants d'une mule mécanique, et jure que je n'ai compris que plus tard que je venais de coller une taloche au zombie de Lincoln...

Merci à certains de mes petits camarades d'avoir déja étoffé ma liste personnelle et que je ne peux hélas nommer pour préserver leur identité siprasienne secrète...
Donc pour les questions ou les ajouts sur le Steampunk c'est ici, postez joyeusement, tant que c'est possible...
Sur ce je retourne vous espionner.

_________________
Watching you


Dernière édition par Big Brother le Mer 12 Mar - 11:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sipra.mongang.com
Big Brother
Oeil qui voit Tout
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Partout
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Où l'on verra le Steampunk expliqué et commenté.   Lun 26 Nov - 4:00

Salut à tous!

Je viens rajouter deux de mes dernières lectures et je mettrai donc à jour la liste du premier message.

Pierre Pevel Les enchantements d'Ambremer
Totallement
steam, avec un supplément de faës non négligeable. Le style est un peu
léger à mon goût mais c'est trés instructeur sur le type d'univers que
peut engendrer le steam et les noms de persos sont excellents.

Thomas Day L'instinct de l'équarisseur
Attention
petit bijou que je range volontier mes bouquins steam préférés. Style
béton, humour au vitriol, persos bien campés, scénar excellent. Amis
des mondes parallèles vous allez aimer. Vous ne verrez plus jamais
Sherlock Holmes de la même façon...

Je vous rappelle, mes chers siprasiens, que ce sujet est ouvert à toute suggestion.
Sur ce, dégagez d'ici et allez poster!

_________________
Watching you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sipra.mongang.com
 
Où l'on verra le Steampunk expliqué et commenté.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Novembre] Byul Steampunk Rhiannon
» Mon steampunk ^^
» Deux petites questions, pas plus ! -enfin, peut être que si, on verra bien
» [Terminé] [année 30] Costume pour murder années 30 lègèrement steampunk
» [En cours] Costume femme Steampunk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sipra :: HRP/IRL/IG :: FAQ-
Sauter vers: