AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lieu de Culte des Carpe Lunam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Guide

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Lieu de Culte des Carpe Lunam   Dim 20 Mai - 17:30

Il existe un quartier symbole de réussite en la cité de Sipra que l’on nomme l’Île Stable. A l’intérieur de cet espace privilégié subsiste un cartel composé de quelques rues seulement dans lequel seuls les plus favorisés de la haute élite Siprasienne ont trouvé résidence. Ce lieu n’est autre que la Relique Pure. Tout y fait pour assurer la tranquillité des habitants. Il n’y a pas de tram, aucun commerce, rien qui pourrait attirer la curiosité d’un quelconque citoyen moyen.
D’ailleurs, la milice veille nuit et jour dans le quartier, les habitants légitimes sont connus, les autres sont priés de s’expliquer dès lors que dans ces rues, ils osent fouler un pied.

Des immeubles plus ravissants les uns que les autres se dressent successivement en ce quartier. Les rues sont toujours désertes ou presque et d’une propreté hors-norme comparé au reste de la cité. Les vapocalèches de plus haut standing décorent, parfaitement rangées, chacune des allées. La Relique Pure fait office de bulle privée, en rien comparable au reste de la cité. Cela a toujours été, mais avec l’arrivée du dernier pouvoir, le phénomène s’est encore davantage accentué.

Une bâtisse se démarque cependant. Au cœur du quartier gît un bâtiment aussi sombre que haut ne laissant filtrer ni lumière, ni son. A peine perceptible hors de la Relique Pure, les rares citoyens à s’en être approché n’ont pu qu’apprécier son architecture précise et régulière. Aussi, un petit cours d’eau, affluent de la Nésie s’engouffre sous les pierres de cet édifice à une extrémité pour ressurgir d’un autre côté.

Ce mystérieux bâtiment s’est laissé aller à bien des tractations. Prison spéciale selon certains, d’autres affirment qu’il s’agit en réalité d’un camp de formation pour la milice
Siprasienne, mais nul en réalité ne sait ce qu’il se passe vraiment derrière ces pierres d’un gris très foncé.

Protégé par un haut grillage noir et régulier suggérant un certain style de jardins outre-manche, de loin on ne peut apercevoir qu’une large porte en ébène. Et juste au-dessus, certains prétendent avoir lu gravé dans la pierre, l’écrit suivant… CARPE LUNAM.
_________________________

****


" CARPE LUNAM "

- Carpe Lunam....

" CARPE LUNAM "

- Carpe Lunam....


*Bong*

Face à ces centaines de personnes, je scande ce refrain, et tous sont à ma merci.

" CARPE LUNAM "

- Carpe Lunam...


Je connais leurs visages comme chaque étoile d'une constellation. Ils brillent, extatiques, de joie et de liesse, tandis que mes mains montent vers le ciel d'une nouvelle clameur.

" CARPE LUNAM "

- Carpe Lunam...


Combien de temps m'a-t-il fallu pour obtenir cette attention? Pour que chacun soit fervent à ma cause... non... ce n'est pas la mienne mais celle de Luna. Je ne suis que son Guide, LE Guide. C'est ainsi que je suis considéré par tous, premier prophète et parole sainte de Luna sur l'Errte. Et Sipra est le noyau de notre croyance, le point de départ de nos fractales endoctrinées. L'impulsion divine de Luna s'y déverse. Tant de croyants déjà, adhérant à son culte tout puissant, sa suprématie céleste.

Je connais chaque instant du rituel. Celui-ci n'a plus été pratiqué depuis que Luna m'a choisi comme prophète. Et ces crédules y croient, et désirent m'entendre, et veulent l'entendre. Pourquoi les frustrer plus longtemps? Déjà les clameurs s'apaisent, les regards se lèvent de nouveau vers moi. Tous sont à genoux, des sourires sur leurs visages... ces beaux visages de brebis égarées qui ne retrouverons jamais que cet enclos que je leur destine... Pardon... Que Luna leur destine.
Ils m'attendent... je les laisse se languir. Puis j'impose un sursaut à tout mon corps et mes yeux se révulsent un instant. Cela n'a jamais été mon fort d'accomplir cette comédie... mais elle offre un tel effet aux fidèles que je ne peux y résister.
Ma voix se doit de rester basse, profonde, envoutante. Ils doivent tous m'écouter, m'entendre, s'abreuver de mes dires sans réfléchir à quoique ce soit d'autre.
Je me redresse et les regarde, de nouveau voyant, et les mains tendues vers le ciel, je leur offre ce qu'ils désirent... des mensonges aux aspects de vérité.

" Oui mes Soeurs! Oui mes Frères! La Lune a encore daigné s'adresser à son humble prophète! Elle m'a annoncé la venue d'un élu parmis vous "

Laissons-leur le temps de s'extasier de cette nouvelle... tout effet est bon à prendre.

" Luna, de sa Sainte Lueur, a consenti éclairer mes songes impurs de sa présence. Vous qui formez le Haut Clergé de l'Errte, vous pouvez entendre sa Parole, la seule Vérité."

Certains se recueillent... d'autres ont les larmes aux bords des yeux. Toujours cette mise en scène grotesque mais qui ne les laisse jamais indifférents. Je décide d'écourter ces jérémiades... l'envie me prend soudain d'aller au vif du sujet.
Le doigt tendu, je désigne un jeune homme parmis l'assistance. Son regard est extatique, sa longue robe immaculée semble le baigner d'une étrange fluorescence.

" Toi "

Et mes yeux se révulsent de nouveau... sensation des plus désagréables... Je fixe ma voix à une tonalité donnée et m'adresse au désigné. Cette légère modulation les dupera, comme elle l'a toujours fait...

" Tu es élu. Luna l'ordonne. Tu seras son fer de lance au sein de la société Siprasienne. Tu devras mener ses troupes et accomplir sa Parole au sein même de cette ville pervertie. Tu seras Celui Qui Convertit, tu seras Celui Qui Sauve. Tu es destiné à quitter l'Île Stable, toi et ceux que tu jugeras aptes à t'aider en ta Sainte Quête. "

Confiant, je laisse mon corps s'affaisser théâtralement sous un cri général de stupeur tandis que deux acolytes m'empêchent de m'écrouler au sol. Je garde les yeux fermés... ils pleurent de picotements... cela ne fait qu'ajouter au decorum. Légèrement haletant, je me relève, forçant mon corps à trembler.

" Vous l'avez entendue, notre Déesse la Lune s'est exprimée. CARPE LUNAM! "

- Carpe Lunam...

" L'apport de la foi au sein de Sipra devra se faire dans les plus brefs délais. Tu es choisi par la Déesse, tu devras accomplir sa mission. Au coeur de la ville, tu devras recueillir les offrandes de nos nouveaux frères et soeurs en gage de remerciements pour Luna... "


Le vif du sujet...

" ... et nous les faire parvenir ici, à l'Île Stable... Luna t'aidera en ta quête mon frère... "

Luna... ou Lord Stanton. Il faudra encore aller graisser la patte de ce cher compère afin que les dons des fidèles puissent être acheminés jusqu'à l'Observatoire de Luna.
La vie de Guide n'a rien d'une sinécure... et pourtant, rapporte gros pour qui sait tenir correctement son rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Lieu de Culte des Carpe Lunam   Dim 27 Mai - 7:16

" Toi...
...Tu es élu. Luna l'ordonne. Tu seras son fer de lance au sein de la société Siprasienne. Tu devras mener ses troupes et accomplir sa Parole au sein même de cette ville pervertie. Tu seras Celui Qui Convertit, tu seras Celui Qui Sauve. Tu es destiné à quitter l'Île Stable, toi et ceux que tu jugeras aptes à t'aider en ta Sainte Quête."

Sirius se remémorait souvent cet instant. Cette nuit où il fut officiellement consacré. Parvenir à cette promotion ne fut pas tâche aisée, il avait dû en écraser de l'opportuniste pour siéger là, juste à la droite du guide.
La confiance avait été mise sur lui et il s'efforçait chaque jour de prouver que ce choix était le bon.
Fin stratège, habile manipulateur et maître en l'art de la gestion, Sirius jouissait du profil idéal pour remplir la "mission".
Depuis son arrivée, Carpe Lunam n'avait cessé son expansion. Par un recrutement avisé, Sirius parvenait continuellement à développer le capital de cette "société". Descendant d'une illustre famille de l'élite siprasienne, Sirius avait su profiter de sa position pour nouer d'étroits liens avec les plus grands pontes de la cité...

***


Alors que Sirius continuait de rêvasser, un homme fit son entrée.

- Maître Sirius, voilà le dossier. Elle est là.
- Laissez-moi quelques minutes pour étudier ça. Dix devraient suffire.
- Très bien maître.

Alors... Voyons voir... Sophie gnagnagna... 27 ans, déjà veuve. Un enfant, Antoine. Il est turbulent. Est persuadée que son fils fut sauvé d'une mort certaine par les soins de Carpe Lunam. Très bien...
Architecte, excellents revenus. Parfait...
Va tous les soirs faire ses commissions au marché Secrètemps. Y achète généralement des légumes et du poisson. Aperçue hier soir à la sortie du marché, visiblement contrariée.

- Qu'on la fasse entrer!

La femme d'une silhouette généreuse mais visiblement entretenue et soigneusement vêtue fit son entrée. Son visage grave et fermé lui donnait quelques années de plus. Elle semblait timorée par cette rencontre, Sirius le sentait et déjà cela lui plaisait.

Sirius s'approcha, l'air enjôleur...

- Bonjour Sophie! Comment allez vous? Quel plaisir de vous rencontrer enfin... Vous n'avez rencontré aucun souci pour venir jusqu'à nous?
- Non... J'ai dit aux agents que je venais vous rencontrer, et ici à l'entrée, sans que je ne dise quoique ce soit, on m'a accompagné.
- C'est tout a fait normal Sophie, vous êtes des nôtres, tout le monde le sait. Et le Guide dernièrement m'a tant parlé de vous.
- Vraiment? Répondit la femme interloquée.
- Oui Sophie. Chaque soir, le Guide me parle. Et ces derniers temps, il ne parle que de vous. Il espère d'ailleurs que votre petit souci d'hier soir au marché a pu vite s'effacer...
- Oui, ce n'est rien mais... Comment le gu...
- Sophie... Vous comme moi le savez. Le Guide nous aime et nous connaît. Il me surprend chaque jour. Il apprend tellement de chacune de ses méditations.

La première approche semblait se passer à merveille. La crédule commençait à mordre à l'hameçon.

- Sophie, parlez moi d'Antoine... Est-il toujours autant agité?
- Oui... A l'école, à la maison... Je ne sais plus quoi faire.
- En avez-vous parlé à quelqu'un?
- Oui... A mon médecin...
- Sophie! Vous savez très bien ce que nous pensons de ces charlatans. Cette science qui créé les maux pour mieux les guérir. Ces gens là ne sont que fumisterie issus d'un système contre nature. Ils détruisent pour réparer. La maladie est créée par des scientifiques et réparée par ces mêmes scientifiques, ne voyez-vous pas l'entourloupe?
- Oui je sais maître...
- Et qui a sauvé votre fils il y a de cela quelques années? Les médecins?
- Non maître... J'en suis consciente. Et je ne sais comment vous en remercier.

Au fil des minutes, l'entrevue tournait largement à l'avantage de Sirius. Celui-ci pourtant conservait le même regard imperturbable.

- Sophie, si je puis vous donner un conseil qu'aucun de nos médecins ne pourra vous promulguer, c'est d'arrêter de nourrir votre fils de poisson. Cette nourriture nuit aux enfants dotés d'une intelligence anormale, les poussant à la déraison. Et je crois savoir qu'Antoine est un enfant brillant.
- Oui, il est merveilleux...
- Alors suivez mon conseil Sophie.

Sirius hésitait un moment à entamer le fin sujet, mais par précaution, il décida plutôt de continuer dans ses mesquineries.

- Sophie? Savez vous pourquoi je porte ce masque? Je sens que cela vous interroge. C'est un symbole. J'oublie mon apparence pour mieux pouvoir me consacrer au bien être de Carpe Lunam. Le Guide le souhaite ainsi et il a raison à n'en pas douter. Tout comme j'ai oublié mon nom pour vous offrir mon service par l'être Sirius que je suis à présent.

La femme restant pantoise, Sirius décida alors de se lancer dans le vif du sujet...

- Vous souvenez vous quel jour exactement nous avons entamé les soins de votre fils?
- Non Maître...
- Un 7 octobre.
- Je ne sais plus...
- Vous êtes née un 14 décembre...
- Oui...
- Vous avez perdu votre époux un 7 avril.
7, 14, 7.... Des chiffres qui vous possèdent. Les chiffres de notre grande Luna. Croyez vous au hasard Sophie?
- Je ne sais pas...
- On se rencontre aujourd'hui et cette nuit, Luna sera pleine. Il n'y a dans nos vies aucun hasard tendre Sophie... Vous êtes une élue, le Guide me l'avait bien dit.
- Euh... Une élue?
- Carpe Lunam est grande et admirée à juste titre. Mais Luna choisit. Il y a les représentants de Luna et ses élus. Sophie... Vous êtes élue...
- Je ne sais que dire...
- Il n'y a rien à dire. Laissez moi vous offrir un brin de jouvence... Et je vous expliquerai votre rôle, Sophie... L'élue.

Se tournant vers la porte.

- Qu'on nous apporte deux Genièvres spéciales!


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 7:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Lieu de Culte des Carpe Lunam   Mer 30 Mai - 7:10

Sirius... Maître... Voilà des titres que l'homme porte depuis déjà près de deux ans. Carpe Lunam lui apporte beaucoup et il lui rend bien. Son intégration en cette société ne date toutefois de pas si longtemps. Il y de cela six ans, bientôt sept, alors fraîchement diplômé de l'école la plus réputée de Sipra, l'ISA (L'Institut Siprasien à l'Administration), un inconnu vint à sa rencontre dans un troquet... Les mots, les phrases qu'il lui a prononcé, il ne les oubliera jamais.

"Alors Julien? On ne sait pas quoi faire de sa vie? Fort ambitieux tu es, mais ton caractère te joue des tours. Dès lors qu'on te donne un ordre, soit tu entres dans une rage folle, soit tu prends plaisir à ne pas le respecter, me trompe-je? Continue comme ça et tu finiras vendeur au Sam Ritain ou dans le meilleur des cas, à la comptabilité Rognot! On a qu'une vie gamin, pourquoi s'emmerder! Si tu ne veux pas gâcher ce talent que je décèle en toi, rejoins moi ce soir au Pont-Neuf, à onze heures. Et viens avec ton inséparable, Benoît. Il me plaît aussi."

***

La porte s'ouvrit alors.

- Voilà vos "Genièvres spéciales" Maître.

L'homme, déposa un tasse de couleur blanche au devant de Sirius, puis tendit un petit bol d'excellente porcelaine à sa vis à vis. Ce récipient n'avait pas été adressé à Sophie par le fruit du hasard. La jeune femme était passionnée par la poterie et toutes ses dérivées. Elle était fine connaisseuse, pour ne pas dire spécialiste, tant en matière d'argile qu'en porcelaine. Avant qu'Antoine ne lui prenne le plus clair de son temps, elle se surprenait à réaliser certaines sculptures... Mais tout cela se savait à Carpe Lunam...

- Ce bol est somptueux. S'empressa-t-elle de dire, admirative.
- Il vous plaît? Nous possédons tout le service qui l'accompagne. Accepteriez-vous que je vous l'offre Sophie?
- Oh Non Maître... Il a, à mon sens, une valeur inestimable.
- Trêve de courtoisie chère Sophie...

S'adressant du côté de la porte...

- Qu'on m'apporte le service complet "Porcelaine Pourpre"!

La jeune femme gênée par la situation, mais polie, prit la parole.

- Je ne sais que dire, je suis réellement touchée.
- Sophie... vous apportez tant à Carpe Lunam. Cela tombe sous le sens d'être parfois récompensée. Allez, ne me remerciez plus et trinquons.

Si Sirius ne s'apprêtait à ne consommer qu'une tiède Genièvre, le bol de son interlocutrice avait été quant à lui garnit de plusieurs autres herbes, inodores, aux effets soporifiques, entre autres... Sirius tout comme Sophie, demeurait souriant.

- Sophie... 7, 14, 21, 28... Ne sont-ils pas des chiffres que vous avez coutume de rencontrer, qui font partie intégrante de votre vie?
- Eh bien peut-être à la réflexion... Je fêterai mes 28 ans dans une semaine, mon fils a 7 ans. Dans ma famille nous sommes 7 frères et soeurs. Je réside au 28 rue...
- ... Vous voyez! Luna depuis toujours vous envoie des signes, et c'est seulement aujourd'hui que nous daignons nous en apercevoir. En plus d'avoir sauvé votre fils, Luna vous appelle, Luna vous demande...
- Etes-vous certain Maître que c'est bien Luna qui envoie tous ces signes?
- Voyons Sophie, Luna veille sur nous chaque nuit. Luna rédige nos vies, nos émotions. Essayez donc de raser la moitié de votre chevelure lorsque Luna est pleine, et l'autre moitié lorsque Luna est vide. Vous vous apercevrez par vous même que Luna, en pleine force de ses moyens, apporte son aide à votre chevelure pour sa recréation. Luna dispose également d'un pouvoir sur les objets. Dressez votre linge de couleur pâle face à luna lorsqu'elle est pleine et comparez ces vêtements à d'autres d'une couleur semblable, vous verrez que Luna fait briller votre garde robe préférée. Luna influe sur la nature aussi. Les mers, les océans sont réceptifs à la pleine Luna! Les naissances, le comportement... Et des exemples comme ceux-là, je pourrais vous en citer par centaines! Luna veille sur nous et tout ce qui nous entoure.
- Oui c'est exact Maître, tout cela est indéniable. Je l'ai moult fois vérifié et je le sais. J'ai lu et relu "La Prophétie", rédigée par notre Guide...

Les regards semblaient plus précis, la gêne de Sophie peu à peu s'estompait. C'est alors que Sirius décida "d'aller au front".

- Sophie... Savez-vous que les élus disposent de l'immense privilège de loger ici, dans l'antre de Capre Lunam?
- Que voulez-vous dire...?
- Ce que je veux dire Sophie, c'est qu'en vous appelant, Luna vous invite en ces lieux sacrés. Luna vous demande de nous rejoindre... Luna offre un immense privilège... Le bonheur, une nouvelle vie. Avec nous, vous oublierez la contrariété, Antoine sera de nouveau soigné et vous verrez chaque jour son comportement s'améliorer. Nous lui offrirons la meilleure éducation aussi. Grâce à elle, il pourra intégrer les meilleures écoles par la suite... Sophie, ce genre d'opportunité ne se présente pas deux fois dans une vie...

La porte s'ouvrit de nouveau et on vint apporter le service "Porcelaine Pourpre" ordonné par Sirius, qu'il remit à Sophie.

- Alors? Cela vous plaît?
- Ce service est magnifique! Mais ce n'est pas raisonnable... Je suis vraiment confuse...
- Cela me fait vraiment plaisir. A moi, mais surtout au Guide. Acceptez ce cadeau comme son présent, car c'est le cas. Et si vous nous rejoignez, nous pourrons à loisir déguster ensemble nos futurs genièvres dans votre service. La prochaine fois, c'est vous qui m'inviterez.

Un rire conjugué éclata. Sophie but une nouvelle gorgée, son verre était déjà presque vide...

- Je dois réfléchir Maître Sirius, ce changement... Si soudain...
- Sophie... Il existe une règle, une seule en ces lieux : La volonté du Guide. Il nous retransmet les désirs de Luna. Et Luna s'accomplit lorsqu'elle est pleine. Comme je vous l'ai déjà évoqué, la merveilleuse Luna sera entière ce soir, ceci implique que demain il sera trop tard. Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour Antoine.

La regard de Sophie commençait à sombrer lentement vers le vide, les clignements d'yeux plus fréquents...

- J'avoue Maître que je ne sais plus vraiment que penser. Je ne sais pas... Je... Me sens drôle... ... ... Je ne sais plus.
- Sophie, vous ne vous sentez pas drôle, vous découvrez le bien être, vous nagez dans une merveilleuse frénésie. Cette émotion vous est envoyée par Luna. Un nouveau signe, je l'ai bien souvent rencontré...
- Oui, je me sens bien Maître... Vraiment bien... Vous êtres vraiment charmant Sirius...

Sirius esquissa un nouveau sourire...


- Bienvenue chez nous Sophie, l'aventure ne fait que commencer...


Dernière édition par le Dim 3 Juin - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Lieu de Culte des Carpe Lunam   Dim 3 Juin - 4:49

Julien et son acolyte Benoît s'étaient bien présentés au Pont-Neuf ce soir là. L'homme du troquet les invita alors au coeur de la Relique Pure, plus précisement au lieu de culte des Carpe Lunam. C'est en ces murs, et après avoir reçu la promesse formelle de gloire et réussite que les deux gamins s'engagèrent en faveur de cette mystérieuse société...

***

"Apportez-moi le nécessaire administratif, elle semble prête." S'exclama Sirius. La jeune femme lui faisant face sombrait peu à peu vers l'inconscience...

- Sophie? Pour vous, pour Antoine... Acceptez-vous de rejoindre définitivement Carpe Lunam?

- Je ne sais pas Maître... Mais j'en ai envie, je crois.
- Ici chère Sophie, nous organisons le bien-être de chacun. Les notions d'avoir, de matériel et d'argent disparaissent au profit du grand partage, pour le bien de la communauté. Tout ce qui nous appartient vous appartient, et inversement. Luna vous propose la divine harmonie, le partage du corps, des biens et de l'esprit.
- Je me sens si bien... ... Comment refuser...?
- Acceptez Sophie, en signant ces quelques formalités, vous rejoindrez Luna pour l'éternité...

La femme posa sa griffe sur le document. Elle venait en quelques coups de crayon, de céder l'ensemble de ses biens en faveur de la société. Sirius ne cachait plus son air réjouit, il n'avait eu aucune difficulté à faire une nouvelle adhérée tout en gonflant davantage les revenus de la société.

A peine le document signé, Sirius et son homme de main accompagnèrent Sophie, qui peinait à marcher, jusqu'à son nouveau lieu de résidence. Il s'agissait d'une pièce unique, faite de pierre. Un lit peu confortable, une table de chevet et un bureau la composait. Au plafond, on pouvait apercevoir tout un réseau tuyauteux, aussi laid que bruyant.

Sirius allongea Sophie qui contenait, non sans mal, ses yeux éveillés...


- Où Suis-je? Dit la jeune femme.
- Tu es chez toi Sophie. Voici ta nouvelle maison. Bienvenue en Carpe Lunam, lieu d'amour et de partage... Total.

Sirius posa lentement la paume de sa main sur le genoux de Sophie et la fit glisser, remontant doucement...

- Partage du corps...


Ses doigts la frôlait, s'immiscent peu à peu sous sa jupe.

- Partage... Bien être... Harmonie, Sophie...

Sa main remontait encore...

- Sirius... Que faites-vous...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lieu de Culte des Carpe Lunam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lieu de Culte des Carpe Lunam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Le gardien du culte
» Les sept Merveilles du monde
» Jusqu'au bout de la nuit [Pv : Carpe Diem]
» Le Carnaval National, aura lieu cette année aux Cayes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sipra :: L'Île Stable :: La Relique Pure-
Sauter vers: