AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rue du Révolu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Armand

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Rue du Révolu   Jeu 25 Oct - 21:52

Incapables...

Son laissez-passer à présent rangé contre sa poitrine, dans la poche de sa longue veste de velours Noir -pas l'une de ces redingotes bon marché de chez Sam Ritain mais une authentique C.F.Throw- Armand Gabriel ruminait pour lui même, un fin sourire étendu sur son visage, légèrement pincé, marquant ses airs d'une moue revêche et narquoise.

Offrez-leur le Diable en personne, rougeoyante braise au sein d'un univers immaculé, et ces incapables ne sauraient le reconnaître...

Sa gorge se contracta en un rire sanglotant alors que le Ténor réfrenait son élan premier, portant la main à son coeur, ou plus particulièrement à ce fameux bout de papier lui autorisant ces sorties indispensables et nocturnes auxquelles il ne pouvait déroger. Le visage soudain torturé, divisé entre rires et pleurs, l'acteur prit appui contre un mur sombre de la rue du Révolu. Les quelques personnes qui auraient pu le croiser en cet instant se seraient sans doute imaginées quelque essoufflement méritant tel abattement de cet échalas bien trop chétif pour sa taille. Peu de bonnes âmes en Sipra se seraient arrêtées pour offrir quelconque aide à un quidam en difficulté... peut-être l'un de ces Luniens sans cervelle... mais ce simple bénévolat lui aurait alors coûté bien plus qu'une âme qu'il ne possédait, qui plus est, nullement.

Pourtant, le souffle d'Armand était régulier. Son esprit, en revanche, vivait peut-être l'un de ces derniers instants de conscience précédant la folie irréversible dont la plupart ne se rendent même pas compte.

Ils auraient du m'arrêter... Pourquoi n'ont-ils été capables d'accomplir cette simple tâche? Incapables... son poing se resserra sur le morceau de papier, à travers le velours, froissant l'étoffe et son contenu Je ne peux le faire moi-même... c'est si... vital. Si envoutant... Ne peut-il y avoir plus d'attrait qu'en l'enfance même? Cette innocence teintée de joie inconsciente... cette vigueur... cette beauté... Pourquoi doit-on lutter pour réprimer nos sentiments? Si je n'ai point été arrêté... peut-être est-ce mon destin... Malédiction! Pourquoi suis-je seul à apprécier telle beauté? ... elle me manque soudain...

Elle me manque...


Le sourire si confiant d'un petit protégé à qui l'on promet tout ce qu'il désire, tandis que sa petite main, si douce, se plonge au creux de la nôtre... ce sourire qui ne nous quitte pas même lorsqu'une rue attire nos pas, par son obscurité, son intimité. Et cette légère pression au creux de la paume... ce premier soubresaut surpris lorsqu'apparaîssent les premières gouttes d'un sang si rouge, sucré...

Les doigts d'Armand desserrèrent leur étreinte sur son vêtement. Son sourire se décrispa. Une lueur était à présent en ses yeux, démente et rassurante à la fois, chaleureuse, au coeur glacé pourtant.

ILS me manquent... allons les chercher...

Et le ténor repris sa marche, d'un pas lent et grâcieux... La direction avait peu d'importance... le couvre-feu instauré, nul enfant turbulent n'oublierait de le violer, par simple bêtise puérile ou esprit révolutionnaire précoce... Quoiqu'il en soit, le destin de ce chenapan serait tout tracé... au long de tâches ensanglantées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rue du Révolu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - Rêve d'un passé à jamais révolu -
» echange evolution machopeur
» les pierres nuit
» Révolu || Camille C. & Roxane ?
» Pourquoi les Elfes doivent-ils quitter la Terre du Milieu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sipra :: Au Coeur de Sipra :: Le Révolu-
Sauter vers: